1. Home
  2.  » 
  3. Actualites
  4.  » Habitat Réuni et le CSTB signent une convention sur le partage de données amiante

Habitat Réuni et le CSTB signent une convention sur
le partage de données amiante.

Le Plan Recherche et Développement Amiante (PRDA) a été lancé par l’État le 30 juin 2015. Il vise à accompagner financièrement les programmes de recherche et développement permettant de lever les freins spécifiques liés à la présence d’amiante dans les bâtiments.

Il complète le programme PACTE (Programme d’Action pour la qualité de la Construction et la Transition Énergétique) et le plan PTNB
(Plan de Transition Numérique du Bâtiment).

Comment diagnostiquer rapidement la présence d’amiante dans des bâtiments à rénover ? Comment prévenir l’exposition des intervenants sur les chantiers ? Comment mesurer l’impact technique et financier de l’amiante caché au sein des bâtiments occupés dans le cadre d’acquisitions immobilières ?

Lancé en 2015, le Plan Recherche et Développement Amiante (PRDA) a notamment vu à cet effet la création du projet ORIGAMI (Outil de Repérage Interactif pour la Gestion de l’AMIante).
Ce programme de R&D a été confié au CSTB avec la mission de mettre en place un système d’aide au repérage des matériaux, produits et équipements amiantés.

L’outil ORIGAMI doit permettre d’estimer la probabilité de présence d’amiante dans les bâtiments d’habitation et d’accompagner les maîtres d’ouvrage dans leur politique patrimoniale.

“Contribuer au travail de repérage 
et de cartographie amiante…”

Afin de développer des algorithmes de précision, des échantillons suffisamment qualitatifs sont nécessaires.
C’est dans ce cadre que le CSTB s’est rapproché des acteurs de l’immobilier et notamment des bailleurs sociaux, souvent détenteurs d’outils patrimoniaux intégrant la donnée amiante.
C’est le cas d’Habitat Réuni qui a constitué une base de données des matériaux et produits contenant de l’amiante avec son logiciel de gestion des diagnostics immobiliers DiagInfo.

La transmission de ces données au CSTB lui permettra de les exploiter afin d’alimenter l’outil ORIGAMI de manière qualitative et quantitative.

« Nous détenons une base de données nationale que nous avons construite à partir des diagnostics amiante réalisés sur l’ensemble de notre patrimoine. C’est parce que nous disposons d’un outil qui permet de structurer la donnée amiante que nous pouvons aujourd’hui aider le CSTB dans la mise en place d’un outil de prédiction de l’amiante par similitude d’ouvrage », indique Vincent Marquant, chef de projet en charge de la politique technique patrimoniale, énergétique et numérique d’Habitat Réuni.

Ainsi, en mettant sa base de données à la disposition de la recherche en bâtiment, Habitat Réuni contribue au travail de repérage et de cartographie amiante engagé dans le cadre du PRDA. 

Autres
actualités