1. Home
  2.  » 
  3. Actualites
  4.  » Semaine de la QVT 2021 : Les associés d’Habitat Réuni mobilisés !

Semaine de la QVT 2021 :
Les associés d’Habitat Réuni mobilisés !

Quelques chiffres :

  • 80% des salariés se déclarent satisfaits de leur travail ,
  • 80% des salariés trouvent du sens à leur travail,
  • 85% d’entre eux ont le sentiment d’être utiles,
  • 57% des salariés, 67% des télétravailleurs ont eu l’opportunité de monter en compétences, en particulier sur les outils numériques.
 12ème Edition du baromèrte santé et qualité de vie au travail de Malakoff Humanis : “Comment les salariés ont vécu l’année 2020

Anact-Aract organise la semaine de la Qualité de Vie au Travail (QVT) pour valoriser les démarches d’entreprises permettant d’améliorer la façon de travailler collectivement.

Organisée cette année du 14 au 18 juin, elle a pour thème « Travailler ensemble ». Une thématique qui prend tout son sens en cette période de « sortie de crise » sanitaire.

Depuis plus d’un an, la crise de la COVID-19 a en effet bousculé en profondeur les entreprises et les modes d’organisation du travail.

Tour d’horizon des actions concrètes mises en place par quelques associés d’Habitat Réuni pour accompagner ces mutations.

 

 

“Travailler ensemble” prend tout son sens en cette période de “sortie de crise” sanitaire…

IRP

Généralisé au printemps 2020, le télétravail a permis aux entreprises de maintenir une partie de leur activité pendant les phases de confinement. Depuis le 9 juin, ses règles ont été assouplies.

De manière générale, les salariés se sont très rapidement adaptés à ce nouveau mode de travail s’appropriant plutôt facilement les solutions de collaboration à distance. Pour encadrer et formaliser cette nouvelle forme d’organisation du travail, de nombreuses structures ont signé des accords de télétravail.

IRP et son Comité Social Économique ont ainsi conclu en février 2021 un accord sur les modalités du télétravail tenant compte des retours d’expérience exprimés par les collaborateurs. Cet accord, qui est entré en vigueur le 1er mars 2021, prévoit 1 jour fixe de télétravail par semaine et intègre les critères d’éligibilité.

En septembre 2020, l’architecture informatique d’IRP avait également été renouvelée de manière à être mieux adaptée aux évolutions en cours et à venir au sein de la structure.

PIERRES ET LUMIERES 

Si la crise sanitaire a freiné le lancement d’une véritable démarche de QVT, deux actions concrètes au sein de Pierre et Lumières ont toutefois été menées en 2020 : la mise en place d’un accord de télétravail pour le personnel administratif et une formation de sensibilisation aux risques psychosociaux pour chaque nouvel embauché.

Le COL

Le Comité Ouvrier du Logement a mis l’accent sur le bien-être des équipes en télétravail : adaptation de la prestation de « service social » réalisée par l’assistante sociale ; communication d’informations telles que « les bonnes pratiques en télétravail », exercices d’étirement et de relaxation en collaboration avec la médecine du travail et la Fédération des Coopératives HLM.

Par ailleurs, en partenariat avec le CAP EMPLOI/AGEFIPH, un équipement adapté a été proposé aux personnes en situation de handicap et de télétravail prolongé.

LE TOIT FOREZIEN 

La crise sanitaire, on le sait, a aggravé le stress en entreprise. Le bailleur Le Toit Forézien a mis en place des mesures d’accompagnement au niveau individuel et collectif afin d’impulser « du positif » et améliorer le bien-être des collaborateurs.
De nouveaux outils informatiques ont été déployés afin que chaque collaborateur puisse exercer son travail à distance dans les meilleures conditions. Des créneaux horaires de connexion à distance ont également été définis afin de respecter le droit à la déconnexion de chacun.
Une formation au changement des pratiques, l’amélioration et le maintien de la cohésion d’équipe à distance a par ailleurs été proposée aux managers.
Enfin, un journal interne diffusant de l’information « positive, dynamique et rafraichissante » a été créé pour maintien le lien entre les collaborateurs.

La crise de la COVID-19 a ébranlé les fondamentaux du bien-être au travail, notamment la santé et la sécurité des salariés ainsi que les conditions de travail sur site et en télétravail.

Sans oublier les questions liées au management d’équipes dispersées : Comment animer et fédérer des personnes à distance, comment préserver la convivialité entre collègues à l’heure des e-café, e-apéro et réunions en visio ? Autrement dit, comment continuer à « travailler ensemble » ?

Au sein d’Habitat Réuni, une démarche groupe a notamment été initiée par une formation de l’encadrement au management hybride où 150 collaborateurs participeront.

La QVT fait partie des priorités partagées par tous.

Autres actualités